7 ½ : Le miroir des Tunisiens..

La culture novembriste, la symbolique du chiffre 7, la mauve attitude..

Le réalisateur Néjib Belakhdi a choisi, à travers son documentaire sociopolitique «7 et demi», de mettre les spectateurs face à eux mêmes. Une sorte de miroir qui projette ce que nous sommes, ce que nous sommes devenus après le 14 janvier 2011 et qui démontre qu’au fond nous nous ne connaissions pas vraiment !

 

Suivez ma caméra..

Caméra à l’épaule, l’auteur a interviewé des gens de la rue, des politiciens, des experts, a cueilli des témoignages et a réussi à immortaliser des instants insolites et des anecdotes qui vont servir d’éléments d’archive ultérieurement.

« 7 ½ est un documentaire que je considère comme un acte citoyen avant d’être un film. J’ai commencé à le tourner en étant conscient des enjeux que nous encourions vers le 20 janvier 2011, sans savoir ce que j’allais faire de la matière. Je ne savais pas si elle allait déboucher sur un simple document historique ou si elle allait se transformer en film. J’étais dans l’urgence de « filmer l’Histoire », précise Néjib Belkadhi.

 

Une immersion dans la Tunisie poste révolutionnaire et pré-élections

Le choix de sortir le film à quelques jours des élections présidentielles et législatives n’est pas anodin. La Tunisie s’apprête à revivre dans quelques jours l’expérience des élections. Une expérience que la majorité des tunisiens ont vécu pour la première fois en 2011 et qui a été considérée comme historique à l’époque.

Le film documentaire a été tourné entre janvier et novembre 2011 et on peut distinguer qu’il est coupé en 3 volets. Le premier constitue une sorte d’introduction qui explique comme on est arrivé aux élections. Il y a une mise en évidence du contexte générale post révolutionnaire, de l’euphorie vécue par les tunisiens dans le temps, et des évènements (sit-in Kasbah, les revendications) qui ont imposés les élections.

Le rythme du film va crescendo au cours des scènes suivantes dans lesquelles le réalisateur a tenu à collecter les témoignages de plusieurs politiciens mais aussi citoyens et les juxtaposer aux dires d’un sociologue qui déchiffrait les attitudes et comportements.

7demi-film-02

« 7 et demi » servira à faire en quelques sortes une analogie entre 2011 et 2014. Plusieurs erreurs ont été commises à l’époque, plusieurs dépassements aussi. Les attitudes des citoyens ont changé et évolué en 3 ans, les motivations également… Regarder ce qui peut être considéré comme film de mémoire, qui garde une trace de ce que nous étions et pensions servira probablement de piqure de rappel pour éviter de tomber dans les mêmes pièges.